BACK

Wed 10 Nov 2021

MFS Africa lève 100 millions de dollars de

série C en vue d’une forte expansion en Afrique

Londres – le 10 novembre 2021 : MFS Africa, la plus grande plateforme panafricaine de paiements numériques, a levé 100 millions de dollars US en fonds propres et en financement par emprunt. Cette levée de fonds marque une nouvelle étape dans l'expansion de la société, après une série d'acquisitions et d'investissements dans d'autres fintechs africaines, dont l'acquisition récente de Baxi au Nigeria.

Le nouvel investisseur, AfricInvest FIVE, l'un des plus réputés du continent, a codirigé le tour de table avec des investisseurs déjà présents, Goodwell Investments et LUN Partners Group ("LUN Partners"). De nouveaux venus – CommerzVentures, Allan Gray Ventures, Endeavor Catalyst et Endeavor Harvest – ont également participé à la levée de fonds, tandis que ShoreCap III a réinjecté des capitaux avec d'autres fonds d’investissement. Le financement par emprunt est assuré par Lendable et Norsad.

MFS Africa a pour ambition de faire disparaître les frontières, en assurant l'interopérabilité entre les systèmes de paiement, les pays et les devises. L'an dernier, la société a accéléré son expansion en Afrique, en inaugurant de nouveaux bureaux à Abidjan, Kampala, Kinshasa, Nairobi et Lagos, et en installant son nouveau siège social à Londres. MFS Africa a récemment signé un accord portant sur l'acquisition de Baxi, un grand réseau d'agents au Nigeria, et prévoit de faire de cette société un maillon essentiel de son réseau, donnant aux clients la possibilité d'effectuer des paiements régionaux depuis et vers le Nigeria.

MFS Africa poursuit l'expansion de son réseau et va ouvrir de nouveaux bureaux régionaux sur des marchés africains importants, ainsi qu'aux États-Unis et en Chine. Ce nouveau financement lui permettra de recruter davantage de talents en Afrique et dans le monde pour soutenir sa croissance phénoménale.

D’autre part, une partie du nouveau financement sera consacrée au renforcement des fonctions de gouvernance, de risques et de conformité (GRC) de la société, ainsi que de sa trésorerie et de sa réserve de liquidités. MFS Africa continuera d'investir dans les fintechs de l'écosystème des paiements en Afrique.

Dare Okoudjou, fondateur et directeur général de MFS Africa, a affirmé : Ce tour de table marque le début d’une nouvelle phase d’expansion. Nous apprécions vivement la confiance que nous accordent nos investisseurs de longue date, notamment LUN Partners, Goodwell Investments et ShoreCap III. Nous sommes également ravis d'accueillir nos nouveaux investisseurs, AfricInvest, CommerzVentures, Endeavor Catalyst et Endeavor Harvest. Cette levée de fonds démontre une fois de plus notre engagement et l'ampleur de nos ambitions. En outre, elle prouve à nos clients d'Afrique et d'ailleurs qu'ils ont fait le bon choix en s'associant à nous pour mettre en place un réseau des réseaux qui rend les paiements transfrontaliers instantanés aussi simples qu'un appel téléphonique. Nous nous réjouissons de continuer à travailler avec eux pour étendre ce réseau dans les années à venir

La plateforme d'investissement panafricaine AfricInvest connaît parfaitement le secteur financier africain et a réalisé plus de 180 investissements sur plus de 25 marchés. Société de capital-investissement bien établie et renommée, elle offre à MFS Africa son expertise en matière de stratégie de croissance africaine et d’inclusion des marchés peu développés mais à fort potentiel.

Par ailleurs, CommerzVentures, investisseur spécialisé dans les fintechs basé à Francfort, réalise à cette occasion son premier investissement en Afrique. Ce partenariat permet à MFS Africa de nouer des liens plus étroits avec les institutions financières de l'UE et renforce les capacités et l'offre de services financiers de la société.

Au sujet de l'investissement, Julius Tichelaar, associé chez AfricInvest FIVE, a précisé : MFS Africa offre un large accès à une vaste gamme de services de paiement pour les particuliers et les entreprises du continent africain, notamment des transferts d’argent et des services financiers liés au commerce. Cela correspond tout à fait à la stratégie d'inclusion financière d'AfricInvest FIVE. Les paiements transfrontaliers restent aujourd'hui un défi important sur de nombreux marchés africains et MFS Africa est particulièrement bien placé pour le relever. Nous sommes ravis de nous associer à la remarquable équipe de direction de MFS Africa dans sa mission et de soutenir son expansion

Pour sa part, Wim van der Beek, associé directeur de Goodwell Investments, a souligné : Nous avons investi pour la première fois dans MFS Africa il y a quatre ans et, depuis, la société a toujours rempli ses objectifs. Au fil des ans, MFS Africa a créé une plateforme très performante, un solide réseau de partenaires et une excellente équipe diverse et passionnée par sa mission. Nous sommes ravis de codiriger son tour de table de série C avec AfricInvest FIVE. Nous nous félicitons d’accompagner MFS Africa dans cette nouvelle étape, et de l'aider à concrétiser son ambition de proposer des paiements abordables et d'autres services financiers en Afrique et au-delà

Peilung Li, président de LUN Partners Group, a ajouté : Nous sommes très fiers d'être un partenaire de Dare et de MFS Africa et nous avons continuellement soutenu la société à travers de multiples levées de fonds depuis que nous avons dirigé le tour de table de série B. Nous avons également travaillé en étroite collaboration avec MFS Africa pour bâtir des passerelles de paiement transfrontalières entre l'Afrique et la Chine et nous avons appuyé la société dans plusieurs opérations de fusion et d'acquisition transformatrices. Je suis heureux de voir MFS Africa continuer à développer son écosystème financier et à devenir un acteur majeur dans la région

En 2010, MFS Africa prévoyait que les portefeuilles mobiles deviendraient les portefeuilles électroniques les plus utilisés en Afrique. Aujourd'hui, son hub connecte plus de 320 millions de portefeuilles mobiles. Grâce à son réseau de plus de 180 systèmes de paiement mobile, banques, opérateurs de transfert d'argent et plus de 250 entreprises internationales, des millions d'Africains peuvent effectuer des transactions en Afrique et au-delà.